LE PROJET

L’appel à candidatures pour le futur partenaire privé du centre aquatique est disponible sur la plateforme suisse des marchés publics.

Depuis les travaux préliminaires démarrés en 2008, le projet de piscine régionale a évolué en vue de la réalisation d’un véritable Centre aquatique pour la région de Morges.

 
paysage  

  • Destiné à être une importante infrastructure régionale, le Centre aquatique est une démonstration de la volonté et de la capacité des collectivités publiques de la Région à affronter de concert les défis communs.

    Avec la réalisation du Centre aquatique, les collectivités se donnent les moyens de faire face à leurs responsabilités et de répondre aux besoins de la population en termes de santé publique, de loisirs et de pratique sportive.

    Avec la réalisation du Centre aquatique naîtra en sus une infrastructure apte à renforcer l’attrait et l’identité touristique et économique de toute la région.

  • Le Parc des Sports à Morges, retenu pour l’implantation du Centre aquatique, bénéficie d’une situation exceptionnelle. Avec sa connexion directe au lac, sa vue imprenable sur les Alpes et sa proximité avec le centre historique de Morges, le site du Parc des Sports est un endroit emblématique pour toute la région. Le Parc des Sports est en effet situé à deux minutes à pied du centre-ville de Morges et à 10 minutes de la gare. Il bénéficie en outre d’excellentes connexions aux réseaux de transport (mobilité douce, transports publics et réseau routier).

    ParcDesSports

    L’intégration architecturale du Centre aquatique dans ce site dont la qualité a été préservée jusqu’ici est un des défis du projet et un point sur lequel toute l’attention des collectivités sera portée. Le site du Parc des Sports pour son ensemble fait l’objet d’un plan partiel d’affectation en cours d’élaboration qui déterminera le périmètre précis d’implantation du Centre aquatique et les conditions de construction qui seront applicables.

    La légalisation du foncier est une condition préalable à la réalisation du Centre aquatique. Dans le cadre de cette procédure conduite par la Ville de Morges, la société Centre Aquatique Région Morges SA a pu présenter les conditions nécessaires à la réussite du Centre aquatique, soit en premier lieu la connexion avec la piscine actuelle et l’accès au lac.

     

  • Il est prévu que le Centre aquatique réponde aux besoins des usagers de tous âges dans les domaines de la détente, du sport et du divertissement. Il comprendra comme éléments essentiels des bassins extérieurs et intérieurs permettant par tous les temps et durant toute l’année de s’adonner à la natation ou aux diverses activités aquatiques de plaisance.

    Dans le modèle de partenariat souhaité, la conception du Centre aquatique se fera en étroite interaction avec les collectivités publiques qui ont défini leurs exigences et le partenaire privé qui aura à les intégrer dans un projet cohérent et attractif. Les exigences programmatiques minimales imposées au partenaire privé ont été définies autour des points suivants :

    - deux bassins intérieurs de natation dont au moins un bassin homologable pour des compétitions nationales ;
    - un bassin extérieur de natation de 50 mètres homologable pour des compétitions nationales ; et
    - une conception des bassins offrant la plus grande souplesse possible pour des utilisations simultanées variées (par ex. natation, école de natation, plongeon, aquagym, activités ludiques).

    Cette partie essentielle de l’offre sera complétée par une partie dite privée (par exemple espace bien-être, spa, fitness, etc.) dont la définition du contenu sera largement laissée au partenaire privé, dans les limites du règlement d’affectation.

  • Pour la réalisation du Centre aquatique, les collectivités actionnaires ont porté leur choix sur un modèle de partenariat public privé (PPP). Ce modèle de partenariat implique la recherche d’un équilibre entre les intérêts des partenaires qui apportent tous leurs propres compétences et ressources.

    Le modèle de partenariat défini est articulé autour des points suivants :

     Les partenaires publics :

    - Mettent à disposition le terrain en droit de superficie ;
    - Assurent le co-financement des infrastructures jusqu’à hauteur d’un montant maximum défini ;
    - Définissent le programme fonctionnel pour la partie dite publique ainsi que les exigences en matière de service au public (commande publique) ; et
    - Participent si besoin au financement de l’exploitation de la partie publique. La participation prévue est limitée aux frais d’exploitation.

    Le partenaire privé :

    - Assure la majorité de l’investissement ;
    - Définit le programme fonctionnel de la partie dite privée du Centre aquatique ;
    - Définit le programme spatial détaillé pour l’ensemble du Centre aquatique ;
    - Planifie et réalise le Centre aquatique ; et
    - Exploite le Centre aquatique.

    Recrutement du partenaire privé :

    La qualité du partenaire privé est un élément déterminant pour la réussite du projet. Son recrutement est la tâche principale de la société Centre Aquatique Région Morges SA. Ce recrutement passera par une procédure de marché public qui se déroulera en trois tours :

    1er tour : pré-qualification, pour déterminer l’aptitude des candidats en matière de financement, de planification, de réalisation et d’exploitation
    2ème tour : 1ère phase du concours et sélection des projets les plus prometteurs
    3ème tour : 2ème phase du concours et sélection du partenaire.

    Au terme de la procédure de marché seront connus le partenaire sélectionné, le projet sélectionné, son coût et les conditions détaillées du partenariat. C’est donc en toute connaissance de cause que les collectivités publiques auront à se prononcer une nouvelle fois sur leur participation au Centre aquatique et à son financement.

  • Le calendrier pour la réalisation du Centre aquatique dépend de la date de lancement de la procédure de marché public. Si la SA est aujourd’hui prête pour lancer et conduire cette procédure, le calendrier en est dicté par la procédure de régularisation du foncier, procédure à laquelle la société Centre Aquatique SA n’est pas directement impliquée.

    Le calendrier estimé à partir du lancement de la procédure de marché public est le suivant :

    Déroulement

    Procédure de marché public (Procédure de sélection du partenaire privé) – env. 10 mois ;
    Processus politique (Processus de décision dans les différentes communes) – env. 6 mois ;
    Procédure d’autorisation de construire – env. 3 à 6 mois ; et
    Construction – env. 18 à 24 mois.