L’enthousiasme est intact

Pas refroidi par les réserves d’Aubonne, le COPIL estime qu’une majorité de communes participera à la SA du Centre aquatique.

En mars, la commune d’Aubonne a fait savoir au COPIL qu’occupée à la gestion de sa propre infrastructure aquatique, elle ne souhaitait pas participer au projet. Si le COPIL regrette cette décision, qui n’est pas irrévocable, ce retrait ne remet pas en question la réalisation du Centre régional !

En effet, d’ici l’été 2013, toutes les communes du district se seront positionnées sur leur participation. Il sera alors temps pour le COPIL de voir si le projet doit être revu et si de nouveaux partenaires publiques et/ou privés doivent être trouvés afin de pouvoir assurer la réalisation du Centre aquatique. Dans l’intervalle, ce retrait a déjà été pris en compte afin d’ajuster le calcul des montants à charge des autres communes.

Ainsi, contrairement à ce qui aura pu être ressenti ou écrit, ce retrait ne refroidit en rien l’enthousiasme des porteurs du projet.

Articles du journal de Morges (mars 2013)

JournalMorgesMars2013_02

Mars2013JournalDeMorges

Article du 24 heures (16 mars 2013)

20130316_24Heures