Le centre aquatique: projet-phare

Vous trouverez ci-desous deux articles du journal La Côte touchant au projet de centre aquatique datés du 28 mars et du 12 avril 2013.

La Côte, 28 mars 2013, Morges

 

Le centre aquatique: projet-phare

La Municipalité précise ses orientations pour la période 2011-2016. Priorité des priorités, la piscine couverte intercommunale à réaliser au Parc des sports se présente désormais comme le train qu’il ne faudra pas manquer.

Mais quelle mouche pousse donc la Municipalité de Morges à réviser son programme de législature, élaboré au lendemain des élections communales de 2011 ? Foin de révolutions, l’exécutif de La Coquette prend simplement en compte les changements de personnes intervenus en son sein en 2012, avec le départ de Nuria Gorrite et l’arrivée du PLR Jean-Jacques Aubert.

Une occasion de réaffirmer haut et fort des priorités telles que le logement, la mobilité, l’emploi ou le maintien de la qualité de la vie. Surtout, le collège municipal fait du projet de centre aquatique, piloté pour l’heure à la fois par la ville et l’ARCAM, son projet numéro un pour la législature.
La phase de consultation, en cours jusqu’en juin, des municipalités membres de l’ARCAM devrait déboucher, à terme, sur la création d’une société anonyme, chargée de piloter cette réalisation ambitieuse jusqu’à son              achèvement. Une opportunité également de tester, en grandeur réelle, les partenariats privés-publics que Morges espère étendre, par ailleurs, à deux projets de parkings souterrains au Parc des Sports et sous les quais.
Sans se vouloir exhaustif, le document, présenté ce mercredi 27 mars 2013, fait enfin la part belle aux domaines les plus divers, y compris la culture. Une bonne nouvelle pour les jeunes amateurs de musiques actuelles, la ville rêve de se doter, à une date certes encore non précisée, d’une vraie salle de concerts, digne de ce nom. A quand, dès lors, une Usine à Gaz morgienne?
.
La Côte, vendredi 12.04.2013, Morges

 

S.A. pour le Centre aquatique

e Conseil communal se prononcera sur un crédit cadre de 675 000 francs, représentant la contribution à la création et au fonctionnement de la société anonyme chargée de piloter le projet de Centre aquatique régional au parc des Sports. Le dépôt du préavis municipal s’inscrit, en substance, dans le cadre d’une procédure, menée dans les 62 communes concernées par cette future réalisation. Parmi lesquelles Aubonne, qui a refusé il y a peu de mettre la main à la poche.Concrètement, la nouvelle organisation aura pour but d’assurer l’avancement du projet, dans la perspective d’un partenariat public /privé. Elle devra définir le cahier des charges du futur partenaire privé, dont le choix sera soumis aux règles des marchés publics. Elle devra aussi élaborer et conclure le contrat de partenariat. Par la suite, elle surveillera la planification, la réalisation et l’exploitation par celui-ci. Au terme des travaux, la S.A. deviendra propriétaire de la partie publique des infrastructures, la gestion restant du ressort du privé.
A noter que le présent préavis couvre les besoins de financement jusqu’à la conclusion du partenariat public /privé. Les communes se verront sollicitées, dans un deuxième temps, en vue de participer aux coûts de construction proprement dits. La somme soumise à l’aval des élus tient compte de la part de la Ville de Morges au capital-actions de la S.A. à créer, soit la moitié d’un montant de 100 000 francs, couvert, pour les autres 50%, par les communes du district. Siège de l’installation, Morges prend, de plus, à sa charge 625 000 francs d’un crédit d’études de 1,5 million de francs, répartis, pour le solde, entre l’ARCAM (250 000 francs) et les communes.

Ambitieux, le planning envisagé prévoit la constitution formelle de la S.A. pour la rentrée, après détermination des délibérants communaux, en mai et en juin, avec début de la phase opérationnelle sous la responsabilité d’un chef de projet en novembre. L’ouverture des bassins au public étant prévue, quant à elle, pour janvier 2018.

Par MR

 

Crédit photo: Audrey Piguet